Historique de Vuippens

Vuitpot est vraisemblablement le fondateur de Vuippens qui vivait vers les années 500 ou 600, car son nom indique une origine germanique. Comme la plupart des envahisseurs installés en Romandie, il aura reçu des terres et s'y sera établi. Grand propriétaire, il aura donné son nom à la future localité. Au cours des siècles, Vuitpot a changé souvent de nom pour parvenir à l'orthographe actuelle de Vuippens. Ainsi, en 856, il s'écrit Vuitpedingus ou encore Unipetdingus. En 1228, Wippens et en 1245 Wippingen, en 1668 Vuipens et enfin Vuippens.

 

Pourquoi tant de variantes ? Sans doute à cause de la diversité des idiomes parlés par les habitants et les autorités de la région. De 1224 à 1549, s'installent les seigneurs de Vuippens. Ulrich I de Vuippens est le premier seigneur connu. Les seigneurs de Vuippens sont issus de la famille de Corbières. C'est ainsi qu'une branche reçut dans son lot l'avouerie d'Humilimont et put se dire issue des fondateurs de l'abbaye d'Humilimont. Le conte de Gruyère était leur suzerain.

 

De 1348 à 1350, a lieu la guerre d'Everdes. Elle fut fatale aux seigneurs et au bourg de Vuippens. Vuippens fut incendié en 1349. Guerre, contestations, procès, maladie, tout cela constitue des signes de faiblesse. Rodolphe II alla chercher appui chez les ennemis de hier. Il se fit recevoir bourgeois de Fribourg. A part la carrière brillante de Rodolphe III, les seigneurs de Vuippens ne font pas beaucoup de bruit. Petermann fut le dernier seigneur de Vuippens. Il finit dans l'impossibilité de payer ses dettes et ses biens furent distribués à ses créanciers en 1547 qui les vendirent à l'Etat de Fribourg.

 

De 1549 à 1798, fut le temps des baillis. Le dernier bailli, Griset de Forel fut simplement invité à quitter le château de Vuippens. Alors disparurent seigneurie et bailliage après une durée d'environ 6 siècles.

 

En 1798, date qui marque le début de la République helvétique, commence une période de changements qui conduisent à la création de la Suisse moderne. Vuippens fait partie de 1798 à 1848 du district de Bulle puis du district de la Gruyère.

Création site web by InfoTeam